Voyager, les îles Grecques

Etiquetas: , .
iles grecques Voyager, les îles Grecques

Îles Grecques

Las îles grecques sont devenues une destination classique de croisières que permettent de profiter des bontés de la Mer Égéene, de la riche gastronomie méditerranéenne, récits historiques et trésors archéologiques. Bien que nous les connaissons sous un même nom, réellement elles englobent des différents archipels: Crète et alentours, Mer Égée (Cyclades, Dodécanèse, Saroniques, Sporades), Mer Ionienne.

Ces archipels constituent, une belle mosaïque de plus de 2.000 îles, d’elles seulement quelques 200 sont habitées, offrant au visiteur l’opportunité de se délecter en appréciant un paysage spectaculaire, encadré dans la bleue turquoise de ses plages et le blanc de pittoresques villages, célèbres par ses nuits amusantes et l’hospitalité de ses gens, qui se complète avec un grand bagage d’éléments architectoniques, artistiques, sociaux et culturels qui nous rapprochent à l’essence de la naissance de la civilisation occidentale.

Si vous décider de visiter quelqu’une des îles grecques, on ne doit pas perdre l’opportunité d’inclure un arrêt dans la péninsule de la Grèce et ainsi s’approcher jusqu’à l’un des principaux centres historiques du monde, Athènes.

La première visite obligée est à l’Acropole. Le point archéologique le plus important de toute la Grèce s’élève sur une colline dans laquelle ils se trouvent les restes du célèbre Parthénon. Ils s’incluent aussi d’autres temples comme le temple de l’érection, considéré le plus sacré dans l’Antiquité, ou celui d’Athéna-Nike, en plus du théâtre de Dionysos. D’égale manière, il se recommande la visite au musée de l’Acropole, pour avoir l’opportunité de voir de près une des célèbres cariatides (sculptures avec corps de femme).

Une autre zone d’intérêt pour le touriste est conformée par un triangle fermé dans ses trois sommets par la place Omonia, la place Syntagma et le quartier de Plaka, qui, avec celui de Monastikari, est le plus animé d’Athènes. La nuit, on pourra prendre une coupe de vin dans des tavernes typiques pendant qu’on jouit de danses et de la magnifique vue du Parthénon illuminé.

Tout près du quartier de Plaka on trouvera d’autres monuments remarquables comme l’arc de l’Adriano et le Temple de Zeus. D’autres attrayantes options peuvent être le parc de Zapion et le Stade Olympien. Si on avance jusqu’à la place de Syntagma, on pourra voir à chaque heure en point un changement de garde qui n’a rien à jalouser à celle de Londres. Il se célébre aux pieds du Parlement grec, près de la statue du soldat inconnu. Il vaut la peine réserver le dimanche à 11:30 am pour assister à la cérémonie solennelle, et voir les soldats qui défilent avec les vêtements national grec.

Au moment de faire des achats, Kolonaki est une destination obligée, étant celui le quartier le plus élégant d’Athènes, dans le qu’ils sont présentes des boutiques des meilleures marques. Depuis là, un funiculaire vous portera pour deux euros jusqu’à la colline Lycabettus, le majeur belvédère d’Athènes. Au moment de voir la mer on sera prêt pour continuer la traversée vers les îles grecques.

Paradis terrestre
Les îles grecques peuvent se parcourir de beaucoup de manières; par mer, en croisières conventionnelles, en voiliers de jusqu’à dix passagers et yachts de luxe; par avion – atterrissant à Athènes – et profitant de l’opportunité de louer une voiture pour prendre un ferry. Les cinq îles plus populaires, en termes de la quantité de touristes que les visitent annuellement, sont Santorini, Mykonos, la Crète, Rodas et Corfu.

Îles Cyclades: dès la tranquillité de Kea jusqu’à l’animé Mykonos, les plages de fin sable de Milos ou les impressionnantes corniches volcaniques de Santorini, les îles Cyclades offren une vingtaine d’options au navigateur. Pour beaucoups, Santorini est la plus singulière et plus belle des îles du circuit grec. Ce qui la fait unique c’est qu’elle cerne littéralement sur la pointe d’un antique volcan dont l’explosion, dans l’année 1500 avant Christ, est considéé l’une des plus grandes de l’histoire. Cette île est très touristique et pittoresque: ils sont remarquables ses célèbres tombées du jour, des maisons changées en accueillants restaurants avec des terrasses avec le vue vers la mer et des magasins d’artisanat. Dans cette destinée on peut jouir de belles plages, falaises spectaculaires et même des lieux presque désertiques, comme la côte du nord-est. Bien sûr, ils ne manquent pas les guides touristiques, excursions organisées et la excellente gastronomie (comme les célèbres brochettes à la Grecque, “souvlaki”). Déjà tombée l’après-midi, l’île offre une bonne vie nocturne, avec de la musique grecque et musique de tout le monde.

Mykonos est une autre des Îles Cyclades plus populaires, connue par sa agitée vie nocturne, ses belles plages et ses distinguées bijouteries, dont la spécialité est l’or. Les avantages de Mykonos sont évidents: plus de 3000 heures de soleil à l’an, eau cristalline, plages dorées et sa typique architecture de maisons peintes de blanc et bleu, avec les classiques moulins à vent comme fond. L’île de Delos est tout près de Mykonos et dans elle il y a un considérable parc archéologique qui vaut la peine visiter.

Îles du Dodecanese: elles sont placées entre les Cyclades et la côte turque. Elles possèdent une surprenante variété de paysages, catalogués entre les plus beaux de toute la Méditerranée. Dès Samos jusqu’à Rodas on pourra apprécier des traces de différentes occupations tout au long de son histoire: époques greco-romaine, byzantine, ottomane et franche. Rodas est une des îles du Dodecanese avec majeure transcendance par ses paysages et son importance historique. Précisément, dans ce point il se trouvait une des sept merveilles du monde antique, Le Colosse de Rodas, une énorme statue – déjà disparue – qui recevait les navigateurs. Ses murailles sauvegardent encore des édifices d’intérêt comme l’hôpital et la Cathédrale des Chevaliers, reconvertis en Musée Archéologique et en Musée Byzantin respectivement. Sur la montagne Smith il y a des restes de la Rodas hellénique comme le temple d’Apollon, le Théâtre Antique et l’Odeón. À 58 kilomètres de la ville, le village de Jolis, avec son célèbre acropole, est une autre des visites obligées dans l’île. La Crète: c’est la plus grand des îles de la Grèce et il a tout pour le touriste: ruines antiques, belles plages, une ville cosmopolite ainsi que les gorges rocheuses les plus prolongées de l’Europe. La grande île de la Crète est la plus grande de la Grèce et la cinquième de la Méditerranée. Elle a une longueur de 360 kilomètres et des montagnes qui dépassent les 2000 mètres d’hauter. Sa largeur oscille entre les 60 et les 13 kilomètres. À cause de sa dimension, elle se divise en la Crète centre, la Crète est et la Crète ouest. Cette info doit être prise en compte par le voyageur, puisqu’elle s’agit d’une île qui nécessite plus de temps que les autres pour sa visite.

Îles Ioniennes: la majorité des îles incluses dans les croisières par la Grèce appartiennent à l’Égée. Mais il y a encore un bijou, appelé Corfu, qui se trouve dans les eaux d’une autre mer, la mer Ionienne. La ville de Corfu, dans le centre de l’île, est une des plus belles du pays. Dans son acropole il y a des vestiges grecs comme le temple de Hera, le monument de Menecrates et le Grand Lion. Tout ceci sans laisser de côté ses plages et sa vie nocturne.

Au faire référence à l’ensemble d’archipels que composent les Îles Grecques, nous ne pouvons pas arrêter de mentionner les Îles Saroniques et les Îles Sporades. Elles sont la destinée idéale pour ceux qui désirent visiter des lieux moins fréquentés sans renoncer à la jouissance de paysages marins, lieux archéologiques et un agréable climat doux et tiède.